Communiqués de presse
30.11.2017
Technologies Internet : enquête auprès des consommateurs

ALL-IP, cet inconnu

L'enquête menée par AVM auprès des consommateurs suisses au sujet de leurs connaissances en matière de technologies de l'Internet, souligne que 8% seulement des internautes savent à peu près ce que signifie ALL-IP (« tout via le protocole Internet »), malgré le fait que cette technologie adoptée par Swisscom et par de nombreuses autres compagnies téléphoniques pour la fourniture de leurs services soit désormais diffuse pratiquement sur tout le territoire nationale.

Berlin – 1,9 millions. D'après les indications de Swisscom, c'est le nombre de foyers servis par l'opérateur en mode ALL-IP. Si on y ajoute la clientèle de nombreux autres fournisseurs de services internet de grande envergure tels que les opérateurs régionaux ainsi que les fournisseurs d'accès via câble, le nombre d'internautes abonnés aux services triple play (Internet/TV/téléphonie) via ALL-IP devrait être encore beaucoup plus élevé. Étant donné que le protocole internet est implémenté désormais sur tout le territoire suisse pour la distribution de tous les services, le spécialiste des communications AVM a voulu savoir quelles étaient les connaissances des internautes suisses à propos de la technologie
« ALL-IP ».

Les résultats de l'étude représentative sur les consommateurs menée par AVM, en collaboration avec l'institut de recherches de marché Link, démontrent clairement que les nouvelles technologies n'étaient pas perçues de manière uniforme dans tout le pays, contrairement à ce que l'on pensait. Environ un suisse sur treize a confirmé savoir plus ou moins de quoi il s'agissait et un sur neuf a affirmé avoir déjà entendu parler de ALL-IP mais ne pas connaitre exactement sa signification ; par contre, la grande majorité (81 %) déclare ignorer totalement cette appellation.

Nombreuses sont les attentes concernant les changements potentiels qui seront apportés par le passage à l’ALL-IP

On a demandé aux consommateurs ayant déclaré savoir en quoi consistait à peu près la technologie ALL-IP de spécifier si ce passage allait modifier leurs habitudes.

Les réponses à cette question se sont révélées instructives : une personne interrogée sur deux (et environ un suisse italien sur trois) a déclaré que cela pourrait changer leur manière d'utiliser les services. Parmi eux, un salarié sur sept avec un revenu brut moyen-élevé ne sait pas encore ce qu'il modifiera : un potentiel d’« indécis » qui pourrait même changer de fournisseur d'accès à internet dans un futur proche.

À l'inverse, un sur cinq a déclaré clairement vouloir changer de fournisseur d'accès à internet afin d'obtenir une plus grande flexibilité : la « rétrogradation » à une seule ligne de données à la place d'un abonnement « tout en un » (Internet/téléphonie/TV) est pris en considération par ces consommateurs car ils utilisent principalement leur mobile pour les appels et préfèrent des offres de contenus télévisés « à la demande ». Une opinion qui est partagée par une personne interrogée sur trois dans les zones rurales.

Une personne interrogée sur six a déclaré ne pas être enthousiaste du passage à ALL-IP en raison de l'obligation d'utiliser le routeur du fournisseur. Les consommateurs citent expressément le fait que les opérateurs téléphoniques obligent les clients, pour la migration, à employer les routeurs de leur propre marque afin de pouvoir bénéficier des services internet, téléphoniques ou télévisés, ce qui n'est pas le cas en Allemagne où le libre choix du routeur date déjà d'août 2016.

Une personne interrogée sur treize est carrément réticente face à l'adoption de la nouvelle technologie en raison de l'augmentation des prix de l'abonnement internet bien que n'ayant pas modifié ses propres consommations. Il n'est toutefois pas clair s'il s'agit d'une crainte ou bien d'une thèse fondée sur des expériences concrètes.

Les avantages de ALL-IP

Le passage à l’ALL-IP offre de nombreux avantages aux consommateurs. Internet, TV et téléphonie sont disponibles à travers une unique prise au mur, indépendamment du moyen de connexion utilisé pour la fourniture des services, que ce soit par câble, via des lignes en cuivre (DSL) ou via fibre optique. La téléphonie fixe est transmise à travers le protocole internet et ne passe plus par différentes bandes de fréquence sur la même ligne. Cela permet d'améliorer la qualité des conversations car la téléphonie VoIP déjà répandue permet de passer des appels en voix haute définition (HD). Il y a également un autre avantage : les smartphones peuvent être également reliés au réseau IP à travers le Wifi, ce qui permet de les utiliser comme des téléphones fixes classiques. Les fournisseurs de services télévisés eux aussi transmettent aujourd'hui leurs chaines télévisées via IP. Le spécialiste des communications AVM offre depuis longtemps des routeurs qui convertissent cette technologie en un réseau domestique intelligent.